TOUT PUBLIC THEATRE
TOUT PUBLIC THEATRE

 

Adaptation et mise en scène Joanne Génini

 

Journal/S est une mise en dialogue des journaux intimes d’Anne Frank et Etty Hillesum accompagnée d’un personnage de fiction, Annie Blum, qui comme elles, traverse la guerre mais depuis Paris. Elles se retrouvent dans un espace parallèle au monde, pour se parler, et nous parler de leurs combats et de leurs désirs sur fonds de guerre qui les mènera jusqu’à la déportation. Mais comme le dit si bien Etty Hillesum, LA VIE EST DIFFICILE MAIS CE N’EST PAS GRAVE.

La création musicale de Karinn helbert constitue le décors sonore de leurs mouvements intérieurs et extérieurs.

 

ePaper
Partager :

 

L’année 2017 est le 70ème anniversaire de la première édition du journal d’Anne Frank. Journal/S rend hommage à cet évènement en provoquant une rencontre singulière avec Etty Hillesum qui, comme elle, a témoigné de cette époque depuis Amsterdam. Elles seront accompagnées par un personnage de fiction, Annie Blum librement inspirée d'hélène Berr, qui traverse aussi la guerre, mais depuis Paris.

 

Cette mise en dialogue est l'occasion d'entendre ces femmes exprimer leurs combats et désirs de leure époque.

 

Avec:

Annie Blum: Adélaïde Langlois

Etty Hillesum: Myriam Lotton

Anne Frank: Amandine Plessis

 

Création sonore : Karinn Helbert

Création lumière/régie : Eric Fourez

Décors et visuels : Sovann Kim

Construction : Stéphane Mérieult

Costumes : Marie-Christine Hunout

Photographies : Julien Hélie

 Quelques réactions à la pièce Journal/S

 

Nous sommes vite reparties et n'avons pas eu le temps Karine et moi de te féliciter et te remercier de nous avoir offert ce spectacle, bouleversant. Cela l'est d'autant plus pour moi en raison de mes lectures du moment mais aussi de cet effroi qui me traverse lorsque je me reconnecte peu à peu avec une certaine forme de vie sociale. Ces messages ont un tel retentissement avec ce qui se passe en ce moment ! Cela me redonne envie d'agir, même s'il faut un temps pour tout. Et de revenir au théâtre aussi. Je ne fais pas partie de ces personnes qui expriment souvent leur ressenti mais je souhaitais quand même t'en faire part. Et te dire encore merci !

Marie.

 

Superbe spectacle, sobre, qui va à l’essentiel ! Belles interprétations. Bravo et merci de faire mémoire et de transmettre du sens 

Je t'embrasse Marido

 

Bravo Joanne ! merci pour ce moment d'émotion. 

Nicolas



Joanne, Tu as vu hier mon émotion. J'ai beaucoup apprécié le spectacle qui fait de drôles d'échos avec un certain "air du temps" assez nauséabond.
Je connaissais A. Frank et Etty Hillesum pas Hélène Berr dont tu t'es inspirée.
C'est magnifique de laisser simplement leur parole se déployer, de façon sobre et épurée sans grands effets. Leur recherche, ou comment rester humains et ouverts ou divin (plus pour Etty) dans un monde qui est devenu fou est tout simplement bouleversante.
Je te souhaite de trouver d'autres dates et lieux pour ce spectacle.

François.

 

 

Bonjour Joanne, quelques mots pour te dire tout le bien que je pense à propos de ce que j'ai vu hier soir... Ton idée d'utiliser les 3 textes me semblait intéressante, mais c'est en voyant, en découvrant les extraits que tu as choisis (ou réécrits) que c'est devenu pleinement évident. Les textes ne se répondent pas seulement, ils s'éclairent, ils s'illuminent les uns les autres, chacun dans des modes, des registres différents, et qui tous nous touchent au cœur. Les 3 comédiennes, les 3 sœurs j'ai envie de dire, sont toutes parfaites... Voilà, j'ai beaucoup aimé, j'ai été très ému, alors un grand merci.

Olivier

 

Chère Joanne,

J'ai passé un moment vraiment exceptionnel jeudi soir et je tenais à te le dire.

Bravo pour tout ce travail autour de ces profonds journaux, cette belle mise en scène intelligente et fine.

J'ai ressenti beaucoup d'émotions, la puissance des échanges est bouleversante et la réflexion sur ces grands thèmes continue pour moi… J'ai été "prise", merci. 

Bravo car c'était un exercice difficile et, personnellement, j'ai été captée du début à la fin.

J'ai été contente aussi de t'apercevoir, même si un peu frustrant, en particulier de ne pouvoir partager après, c'est pour cela que je le fais par écrit… C'est beau de voir un projet de cette envergure réalisé.

J'ai beaucoup parlé de cette pièce - de ce moment vécu jeudi soir- autour de moi… J'espère qu'il y aura d'autres représentations…

Muriel

 

Ci-après réactions de Gabriel Campagne et Martial Maynadier, membres de l’association « Les amis d’Etty Hillesum »

Chers amis,

Nous avons eu grand plaisir à découvrir à la Cité Théatre de Caen la pièce créée et réalisée par Joanne Génini, mettant en un dialogue fidèlement inspiré de leurs journaux intimes, Anne Frank, Etty Hillesum et Annie Blum (personnage de fiction proche d'Hélène Berr et de l' histoire personnelle de Joanne Génini).
Dans leur échange très vivant, on retrouve de façon claire et fidèle de nombreux grands thèmes chers à Etty, avec au final un très bel hymne rendu à la vie et à l'amour.
scolaire ou étudiant, la représentation à laquelle nous avons assistée pour notre part s'est donnée devant un public plutôt jeune, particulièrement intéressé et attentif. De bon augure pour l'avenir possible de ce spectacle dans d'autres lieux.

Bien amicalement
Gabriel Campagne

 

 

Bonjour chers amis,

 

j'ai vu hier soir à Honfleur, "Journal/S" ; ce spectacle  est un événement, et qui ne sera certainement pas sans lendemain.
Etty y a toute sa place, incarnée par une comédienne en adéquation avec le personnage, mais ici prenant modestement (et magnifiquement) sa part et seulement sa part, dans une œuvre de témoignage qui dépasse sa seule personne et sa seule expérience.
On assiste dans cette œuvre, hors de toute norme, à un moment hors du temps, à la  mise en perspective parallèle et conjointe du journal d'Etty et de celui d'Anne Franck, à cela s'ajoute la référence à une jeune intellectuelle française  victime de la persécution et de la déportation à la même époque (il ne faut plus parler d’Hélène Berr - mais, cette "censure" ajoute un anonymat collectif puissant et qui nous touche par son évocation de la mémoire douloureuse de notre propre pays et de sa triste histoire dans les années d'occupation.
J'ai personnellement été bouleversé et en particulier par la puissance de la voix d'Anne Franck, si proche de celle d'ETTY dans une célébration de la force de l'écriture comme voie de liberté inaliénable et de construction de soi, de recherche du meilleur de soi, dans une générosité telle que l'idéal humaniste, et la foi ne se distinguent plus. Quel message ! Quel message magnifique.
Et voir là, ce soir-là, tous ces jeunes lycéens, attentifs, enthousiastes, n'en finissant pas d'applaudir dans l'émotion partagée, après avoir été associés aux étapes du travail théâtral (en résidence dans leur lycée), et plus encore, leurs propres créations littéraires sur le thème de la révolte et de l'indignation contre toutes les discriminations, mises en valeurs et lus, par eux-mêmes dans une première partie.
Comme cela était beau. Quelle soirée. Se sentir fier d'être humain parmi les humains, maintenant, à notre époque, et sur cette terre.
Il pouvait bien faire, un temps effroyable, de tempête et de froid, à la sortie, et la route pouvait bien (une fois de plus) être une longue épreuve jusqu'au retour. On est bien heureux et privilégié de vivre de tels instants. Et puis c'est un peu comme être avec vous, chers amis de Rouen, d'Amiens ou d'ailleurs...En compagnie d'Etty et grâce à elle, nous savons ce que peut-être une humanité heureuse de vivre des instants de "vraie vie" et de joie partagée.
Conclusion. Et adresse particulière à Gabriel qui est membre du bureau des Amis d'Etty. Il faut célébrer ce spectacle, l'encourager, le faire connaître, et aider à ce qu'il soit joué à nouveau...
Pour ma part j'aimerai aussi qu'il aboutisse à une publication...Mais, c'est une autre histoire, dont peut-être je parlerai avec Joanne Génini.
Mais pour le moment, je lui ajoute des bravos à elle, à ses trois comédiennes, à tous ceux qui ont contribué ou permis cette entreprise quasi "magique..."  

A bientôt

Martial

 

Bonjour Joanne,

Je suis abonnée à votre cpte fcb depuis que j'ai vu Journal/S au Sillon ... cette pièce magnifique, ces mots bouleversants qui semblent venir de si loin, mais qui nous touchent de si près, au plus intime de notre sensibilité ... ces amies, nos soeurs, revenues témoigner qu'au coeur de l'ombre, la lumière vibre encore, revenues nous demander de s'aimer ...
C'est un moment qui reste gravé dans mon coeur. J'espère que Journal/S va continuer son beau chemin et tourner le plus possible, auprès des scolaires mais aussi du public ! D'autres représentations sont elles prévues ? 

Amicalement,
Isabelle

 

‌Merci encore Joanne pour ce  projet, nous avons passé de beaux moments à y travailler, de la lecture des journaux à la représentation de cet après-midi, en passant par l'émotion de spectateurs de  ta pièce Journal/s.
Bravo !

 

Karine Kapell

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© TOUT PUBLIC THEATRE